sagesse

Conscience Meditation

Casser les murs

Un mur, d’un côté la haine de l’autre la peur. Au bout, la guerre.

Aujourd’hui, en dehors du cercle intime de la famille et des amis, l’autre est perçu comme un étranger et nous ne le voyons qu’à travers ses différences. C’est souvent un gêneur sur notre chemin, à moins que nous puissions l’utiliser pour assouvir nos désirs ou servir nos ambitions personnelles. Au mieux nous l’ignorons, au pire nous le rejetons et nous cherchons à le détruire.

Meditation

Etre présent

Être présent, c’est rester immobile comme le rocher dans le courant de la rivière.

Être présent, c’est retrouver son unité

Pourquoi insiste-t-on toujours dans la méditation sur la présence à l’instant : « être ici et maintenant » ? Simplement parce qu’être présent, c’est forcement ne faire qu’un. Il n’y a pas celui qui physiquement est là, et celui qui est ailleurs par la pensée, dans un autre lieu, une autre époque, avec d’autres personnes…

Meditation Unité

L’unité : ne faire qu’UN

 Gasho, c’est l’unité.

Avant de démarrer sa méditation, et quand on la termine, il est de tradition de faire Gasho. On salue en portant ses deux mains jointes à hauteur du visage, les coudes à l’horizontale, en se concentrant sur le contact des deux mains. Ce contact, cette jointure, c’est le symbole de l’unité.

impermanence Meditation

Accepter l’impermanence

Accepter l’impermanence, c’est le premier pas vers la sagesse.

L’esprit humain a horreur de l’impermanence. Il a besoin de vivre dans l’illusion que les choses sont stables et définitives. Or, comme rien ne dure dans ce monde, il est toujours déçu, insatisfait, malheureux. Même quand il est heureux, il ressent l’inquiétude, l’angoisse, la peur de perdre ce qu’il a, ce qu’il aime.

Meditation

Se concentrer

 Se concentrer, ce n’est pas fixer son attention sur un point, c’est être attentif à tout.

La concentration est un élément central de la méditation. On le comprend mal si l’on pense que la concentration est le résultat de la volonté. Vouloir me concentrer implique que je vais vérifier que mon esprit est bien concentré sur quelque chose. Je vais m’observer, m’analyser, me juger…  En fixant mon attention sur une partie de moi-même, je vais être absent à tout le reste.

Meditation

Méditer… oui, mais pourquoi ?

La méditation doit être sans but et sans recherche de profit.

Si je vous demande pourquoi vous écoutez de la musique et que vous me répondez que c’est pour vous mettre de bonne humeur, pour créer une ambiance agréable, ou parce que vous n’aimez pas le silence, je vous répondrai que vous n’écoutez pas vraiment la musique, vous l’utilisez pour satisfaire votre désir de bien-être.